2016, année des extrêmes pour notre "Domaine"

2016, année des extrêmes pour notre "Domaine"

 

              Rappelez-vous, au mois de juin, époque de la floraison, la Seine était en crue et cela pouvait donc augurer une saison difficile. L’été a lui été finalement correct avec de bonnes chaleurs et un soleil suffisant.

Inondations vetheuil 1

                 Qu’en est-il devenu, cœur même de notre Association viti & vinicole, de nos vins rouge, blanc, rosé ? Sans oublier du Craie-Mantes ?

Les prometteurs :

              Comme à l’ordinaire, c’est le Baco de la vallée de Seine qui se présenta le premier, mature à souhait. Il fut récolté fin septembre à Mantes la ville et Gassicourt. Ce fut 310 kg de raisins qui donnèrent une pesée de sucre de 1083. La vinification se déroulait normalement avec une fermentation malolactique de quelques heures ! Au repos, ces 170 litres de Baco 2016 attendent maintenant leur élevage en fut de chêne pour leur donner ce goût boisé fort agréable.

         Riot 24 09 2016 3 P1110718 P1110723 P1110724 Recolte riot et jean francois 

                                                  P1110738 Jacky le 01 01 2016 117 Jacky le 01 01 2016 114

                Ensuite, ce fut le tour de notre vitrine, l’Auxerrois, le 1er octobre, et son record de récolte avec ses 360 kg de raisins. Aussitôt la récolte vendangée, le pressurage du raisin eut pour but de tirer un jus clair débourbé impératif avant de lancer la fermentation alcoolique du vin blanc. L’Auxerrois 2016 et ses 210 litres, se repose maintenant dans le chai.

D 01 10 2016 6 D 01 10 2016 8 D 01 10 2016 9 D 01 10 2016 18 D 01 10 2016 1

           D 01 10 2016 19 D 01 10 2016 24 Jacky le 01 01 2016 103 Thumbnail p1030022 Jacky le 01 01 2016 40 

                                                      P1110756 D 01 10 2016 28

                Au passage, nous avons mis en bouteille une vingtaine de « Craie-Mantes » pour nos futures fêtes et rencontres. L’élevage de l’Auxerrois se fera tout au long du printemps 2017, par soutirages réguliers.

                                            14 10 2016 40 14 10 2016 42 D 01 10 2016 29

Les difficiles :

               La récolte du raisin Cabernet franc de Vétheuil fut possible grâce à de belles grappes qui ne purent malheureusement toutes arriver à maturité aux abords de cette Seine bien humide malgré tout cette année. Fin octobre, c’est une quarantaine de kilos de raisins qui donnèrent 15 litres avec notre micro pressoir. Vinifié en rosé, ce cabernet franc fut si pâle que la couleur rosée ne fut qu’un vœu.

          Cabernet 12 10 2016 4 Cabernet 12 10 2016 1 Cabernet 12 10 2016 2 Cabernet 12 10 2016 5 Cabernet 12 10 2016 6

                                   Cabernet 12 10 2016 7 Cabernet 12 10 2016 8 Cabernet 12 10 2016 9 

             Enfin le Palomino qui est la déception de l’année avec ses seulement 50 kg de raisins, la misère et en plus pas suffisamment mature. Rendez-vous compte, il a été vendangé le 12 novembre, nous n’avons jamais été aussi loin. Devant la faible quantité de raisins, nous avons opté de nouveau pour le micro pressoir. Ce fut 11 litres de moût seulement avec une pesée de sucre à 1055 ! Après chaptalisation, la fermentation alcoolique démarrait, contre toute attente, toute seule, sans apport de levures !

                            12 11 2016 18 12 11 2016 19 12 11 2016 21 12 11 2016 36 12 11 2016 42

                                               12 11 2016 10 12 11 2016 16

                       Palo 12 11 2016 28 Palo 12 11 2016 25 Palo 12 11 2016 6 1 Palo 12 11 2016 11 1 

                                                              Palo 12 11 2016 9 1 Palo 12 11 2016 21

              Devant ce résultat inespéré, nous avons décidé de créer une cuvée unique en mélangeant pour la première fois le Cabernet franc et le tout jeune Palomino, tous les deux de Vétheuil. Coté couleur, nous devrions obtenir une magnifique ambrée.

                Faites le compte, 2016 se présente bien pour l’Association. C’est aux alentours de 400 litres qui ont été obtenus, en «presque» 3 couleurs, en vin tranquille et pétillant.

               Les journées du patrimoine nous valurent l’appellation de « Domaine ». Après le succès que nous avons eu, ainsi que celui de la foire aux oignons et devant une telle quantité de vins, nous la méritons bien.

Jdp 

          11 jdp 1 11 jdp 3 11 jdp 6 Jdp 18 09 2016 52

              27 11 2016 fao 3 27 11 2016 fao 7 27 11 2016 fao 8 27 11 2016 fao 9

                 A nos prochaines dégustations.

                     C'était la chronique 2016 du maître de chai.

                Les vignerons du Clos des Vieilles Murailles profitent de cette chronique pour vous souhaiter un bon Noêl et une excellente année 2017

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 22/12/2016