De l'OR pour le CVM en 2006

DE L'OR POUR MANTES

Distinction 1

      Pour le Xème symposium des vignes d'Ile de France qui a eu lieu le 7 octobre 2006 à Nogent-sur-Marne, l'accueil des confréries s'est fait au Pavillon Baltard, superbe témoin de l'architecture métallique du XIXème siécle.

      Nous avons suivi différentes conférences : « Environnement et viticulture », «  un fragment des Halles Centrales de Paris à Nogent »  et nous avons salivé, ri et grincé des dents en écoutant « La recette judiciaire mais néanmoins savoureuse du coq au vin » par Jean-Paul Branlard, Maître de conférence à Paris-Sud.

     Après un déjeuner buffet l'élection de la reine des confréries fut très difficile. Le raffinement des tenues portées par les jeunes femmes, leur beauté et leur sourire ont divisé les votants durant de longs moments.

      Ensuite nous nous sommes joints au défilé « en fanfare » des différentes confréries qui ne manquait pas d'enthousiasme. Dans les rues la musique battait son plein. La population sur les trottoirs et aux fenêtres a montré sans compter sa joie et sa bonne humeur.

     De retour au Pavillon Baltard, Yvette Horner nous a accueilli avec beaucoup d'émotion, dans une ville qui lui a toujours rendu hommage. Un « titi parisien » à l'orgue de Barbarie nous a invités à chanter des chansons populaires. Lors du dîner de gala l'ambiance était digne d'une grande soirée, tous attendaient les résultats du concours des vins d'Ile de France. Le jury était représenté par Monsieur Parès sommelier à l'Assemblée Nationale et par les sommeliers de Maxime et du Georges V à Paris. Les vins blancs ont bénéficié d'une année exceptionnelle. Pour les vins rouges c'est le Baco noir du « Clos des Vieilles Murailles » avec son arôme très fruité qui a obtenu la médaille d'or.

     Sur le podium, le président Olivier Aljancic , intimidé mais fier , a reçu des mains de Monsieur Parès, Président du jury, le diplôme tant convoité. A notre table la reine et les dauphines ont applaudi avec beaucoup de ferveur cette récompense.

      Tout à l'euphorie du succès, après la soirée dansante, nous avons regagné Mantes-la-Jolie dont le blason vient d'être redoré.

                                                                      Bernard FAISANT

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 31/03/2014