Les régions

n° 1

La Savoie: Le vignoble de Savoie est une région d'environ 2100 ha qui s'étend principalement sur les départements de Savoie et Haute Savoie (52 communes), il vient "mordre" également sur l'Ain (Corbonod et Seyssel) et sur l'Isère (Chapareillon). L'appellation "Vin de Savoie" est rattachée à 13 dénominations géographiques.

       En Savoie seulement 25 cépages sont autorisés, les plus connus sont Le Gamay, la Mondeuse, le Pinot Noir et le Persan pour les rouges et les rosés et l'Altesse (ou Roussette), le Chasselas, Le Jacquère, le Gringet ou encore le Bergeron (ou Roussane) pour les blancs. Ils produisent 3 AOC La Roussette de Savoie, Seyssel et le vin de Savoie. Mais vous connaissez également Le Chardonnay, le Cabernet Sauvugnon, l'Aligoté etc.

n° 2

 - La Bourgogne. La région de Bourgogne propose de vins de renom généralement associés aux terroirs. L'histoire des vins de Bourgogne remonte au moyen âge. Ce sont les moines qui, les premiers, cultivèrent la vigne.

       D'une superficie d'environ 30 000 ha et près de 4000 domaines viticoles. La répartition des cépages se fait comme suit: Rouge (Pinot noir et Gamay) 30%, Blanc (Chardonnay et Aligoté) 60% et les Créments 10%.

        La Bourgogne viticole c'est : Les côtes de Beaune, Les côtes de nuits, Le Maconnais, le Chatillonnais, Les côtes Chalonnaises et le Chabli Grand Auxerrois.

     De très nombreuses appellations village (419) mais 4 appellations Bourgogne: Bourgogne, Bourgogne Passetougrain, Bourgogne Aligoté et Bourgogne grand ordinaire

n° 3

- Le Beaujolais. Curieusement c’est le primeur (vin nouveau) qui a fait la notoriété de cette région et de ses vins. Situé dans le prolongement du Mâconnais (le long de la Saône) jusqu’à l’Arbresle (nord de Lyon)

D’une superficie d’environ 16 000 ha et près de 2700 exploitations, le Beaujolais est issu d’un cépage unique pour les rouges « le Gamay » 98% de la production et le Chardonnay pour les blancs 2% de la production. La vinification se fait à partir de raisins mûrs et non égrappés. Le mot « village » a été adopté en 1946 pour remplacer la multiplicité des noms de communes.

Le Beaujolais c’est 12 AOC dont 10 appellations communales. Le Beaujolais, le Beaujolais Village et le Brouilly, le côte de Brouilly, le Chénas, le Juliénas, le Chirouble, le Saint Amour, le Fleury, le Moulin à Vent, le Morgon et pour terminer le Régnié.  

n° 4

-Le Bordelais. Cette région a été reconnue en 1936 elle est principalement située sur la Gironde.

    D'une superficie d'environ 120 000 Ha sur 505 communes, elle regroupe environ 600 producteurs, 33 caves et plus de 60 AOC (dont le Pommerol, le Saint Emilion, le Saint Estèphe, le Saint Julien.... etc.). Les rouges représentent 80% de la production (environ 740 millions de bouteilles), les blancs 20% (environ 90 millions de bouteilles). Et 6 Régions 1) le Médoc, 2) le Blayais et le Bourgeais, 3) Graves et Perssac Léognan, 4) Sauternais, Cérons et Barsac, 5) Entre-deux-Mers et 6) le Libournais.

      La répartition des vins se fait (environ) comme suit: Rouges 86%, Rosés et Clairets 4%, Blancs secs et crémants 9%, Blancs doux 1% et quelques vins effervescents.

n° 5

 - Le Juras: Bien que connu et renommé depuis le premier siècle, ce vignoble a longtemps été ignoré, il mérite pourtant une attention particulière.

     D'une superficie d'environ 1900 ha, (la surface actuelle ne reflète pas l'importance que la vigne a eu au xixe siècle 20 000 ha) En 2008 la production était d'environ 80 000 hectolitres. Ce vignoble occupe une bande de 80 kilomètres de long sur 5 à 6 kilomètres de large.

       Les cépages Chardonnay et Savagnin pour les blancs et Poulsard, Trousseau et Pinot noir pour les rouges et les rosés

     Cinq appellations géographiques AOC et IGP : Château-Chalon, Arbois et Arbois-Pupillin, L'étoile, Côtes-du-jura, Coteaux-de-l'Ain Revermont pour environ 230 producteurs. Deux appellations produits AOC : Crémant du Jura et Macvin du Jura

     Le vin jaune est un vin élaboré à partir du cépage Savagnin (Ce vin est vendu en bouteille de 62 cl). La Percée du vin jaune, surnommé localement « Or du Jura », est une fête viticole ayant lieu les premiers samedis et dimanches de février

     Le vin de paille est élaboré avec des raisins séchés, concentrés en sucre. (Ce n’est pas une vendange tardive). Il est vendu dans des bouteilles de 37.5 cl.

     Le Macvin du Jura, qui a obtenu l'AOC en 1991, est un vin de liqueur (ou mistelle) élaboré à partir d’un mélange d’eau-de-vie de marc et de moût de raisins

n° 6

- L'Alsace: Bien que la viticulture en Alsace soit difficile à dater, cette région bénéficie de quelques privilèges historiques, c'est la seule région à pouvoir nommer ses vins par leur cépage: Gewztraminer, Muscat, Riesling, Tokay, Pinot. Implantée sur une bande de 120 kms du nord au sud sur quelques kilomètres de largeur.

      Sur une superficie d'environ 16000 ha et 4000 exploitations 2500 sur dédiés à la culture Bio, cela représente 15.5 % du vignoble sur environ 310 domaines. Les vins produits sont essentiellement des blancs 88% le reste de la production se répartie entre les rouges, les rosés et quelques mousseux.  

       C'est en 1953 que fut ouverte la très agréable route des vins qui sillonne à travers les vignes et les villages.

n° 7

- Les Côtes du Rhône : Les premières traces de la vigne dans cette vallée remontent à 200 ans avant Jésus Christ, ce sont les Romains qui ont décelé le potentiel viticole de cette région. Au moyen âge, ce sont les papes qui ont relancé la viticulture. Ce vignoble d’étend de Vienne (Côtes Rôties) à Avignon (environ 250 kms) Cela représente pratiquement 70 000 ha, 3 régions, 6 départements et à nos jours environ 5300 exploitants et 17 crus des Côtes du Rhône, 2 vins doux naturels, 21 Côtes du Rhône village (sur 95 communes)

     Nombreuses appellations vin des Côtes du Rhône (produites sur 171 communes).Les productions se répartissent de la façon suivante : 23 cépages, Blanc 7 %, Rosé 13 %, Rouges 80 %

     Au global il est produit 3.5 millions d’hl ou 465 millions de bouteilles